Accéder au contenu

Comment entretenir et nettoyer votre appareil photo et vos objectifs ?

Des taches/de la poussière sont visibles sur les images prises avec mon appareil photo.
Le problème rencontré le plus fréquemment par les adeptes de la photographie numérique est la présence de poussière sur le capteur de l’appareil photo. Cela peut avoir un effet négatif sur la qualité de vos photos, dans la mesure où ces taches diffuses plus foncées peuvent être visibles sur les parties claires de l’image. C’est généralement le cas sur un ciel bleu, comme le montre l’exemple ci-dessous.On pense souvent, à tort, que les taches qui sont visibles sur les photos sont dues à la présence de poussière sur le miroir translucide, le viseur électronique ou l’objectif. En fait, la présence de poussière sur le miroir translucide ou dans le viseur électronique n’a aucune incidence sur le rendu final de la photo. Quant aux particules de poussière dans l’objectif, elles sont trop petites et trop éloignées du point focal pour être visibles sur vos photos.
Quelles précautions puis-je prendre pour éviter la présence de poussière sur le capteur ou le miroir translucide ?

Il est, pour ainsi dire, impossible d’éviter que des particules de poussière ne pénètrent dans l’appareil photo. Il existe toutefois quelques conseils pratiques pour réduire sensiblement les risques.

  1. Mettez l’appareil photo hors tension avant de remplacer l’objectif. Cela a pour effet de réduire la charge statique et, par conséquent, les risques d’attirer de la poussière.
  2. Assurez-vous que l’extérieur de la lentille arrière est propre et exempt de poussière avant de l’attacher à l’appareil photo. Utilisez une soufflette pour enlever la poussière et, en particulier, les particules susceptibles de rayer le verre. Au besoin, vous pourrez ensuite utiliser un chiffon microfibre sec.
  3. Ne laissez pas l’appareil photo avec la monture d’objectif ouverte pendant une longue période. Lorsque vous retirez un objectif, placez la protection sur l’appareil photo ou procédez immédiatement au remplacement.
  4. Si possible, ne changez les objectifs que dans un environnement sec et peu poussiéreux.
  5. Lorsque vous changez d’objectif, orientez la monture d’objectif vers le bas afin d’éviter que de la poussière ne tombe dans l’appareil photo.
  6. Veillez à ce que le capuchon arrière d’objectif et la protection du boîtier de l’appareil photo restent propres et soient exempts de poussière. Lorsqu’un objectif est fixé à l’appareil photo, vous pouvez attacher le capuchon arrière d’objectif à la protection du corps de l’appareil. De cette manière, vous éviterez que les capuchons n’attirent de la poussière ou de la saleté, en particulier lorsque vous les rangez dans une sacoche.
  7. Veillez à ce que la sacoche reste propre. Vous seriez surpris de la quantité de poussière et de saleté qui peut s’accumuler dans la sacoche après l’avoir utilisée quelque temps. Videz complètement votre sacoche et utilisez un aspirateur pour éliminer toute trace de poussière. Avant d’utiliser l’aspirateur, prenez soin de retirer toutes les petites pièces, telles que les cartes mémoire, le couvercle de griffe pour accessoire, etc.
Que puis-je faire lorsque j’observe de la poussière sur mes images ?

Les appareils photo SLT s’accompagnent d’une fonction antipoussière en deux phases.

  1. Revêtement antistatique du filtre passe-bas optique
  2. Vibration du capteur afin de faire tomber la poussière qui aurait pu se déposer sur le filtre passe-bas. Les modèles SLT commercialisés depuis l’été 2011 (modèles SLT-A77 et ultérieurs) disposent d’un système de vibration ultrasonique plus efficace par rapport aux modèles antérieurs.

Cette vibration du capteur est effectuée automatiquement chaque fois que l’appareil photo est éteint. Si nécessaire, elle peut être désactivée dans le menu. Dans la mesure où cette opération est effectuée à chaque fois que vous éteignez l’appareil, il se peut que la poussière qui était visible sur les images prises précédemment ait déjà disparu. De plus, les particules de poussière normales sont minuscules et donc difficiles à repérer à l’œil nu lorsque vous observez le capteur.

Nettoyage du capteur de l’appareil photo (filtre passe-bas optique situé devant le capteur).

Sony approuve une seule méthode de nettoyage effectuée par les clients, à savoir l’utilisation d’un souffleur manuel en caoutchouc*. L’application d’autres méthodes présente des risques pour le capteur, et notamment pour le filtre passe-bas optique situé devant celui-ci, et annule la garantie de l’appareil photo.

Pour nettoyer le filtre passe-bas optique situé devant le capteur, procédez comme suit :

  1. Éteignez l’appareil photo de manière à activer automatiquement la fonction de vibration du capteur et à faire tomber la poussière.
  2. Retirez l’objectif. Vous voyez à présent le « miroir translucide » qui bloque le capteur d’image. Utilisez le souffleur en caoutchouc pour enlever délicatement la poussière qui aurait pu se déposer sur le miroir translucide, en prenant soin de ne pas toucher ce dernier.
  3. Pour qu’il soit possible d’atteindre le capteur, le miroir doit être relevé. À l’aide de votre doigt, appuyez doucement sur le levier de verrouillage du miroir afin de mettre le miroir en position relevée.

    Veillez à ne pas toucher la surface du miroir translucide ! Le miroir qui équipe cet appareil photo est constitué d’un film translucide. Tout contact risque donc de salir ou de déformer le miroir, d’où une réduction de la qualité de l’image ou des performances de l’appareil photo.
  4. Orientez la monture de l’appareil photo vers le bas, puis introduisez légèrement la pointe du souffleur à l’intérieur de la monture d’objectif et donnez quelques coups de souffleur. Cela permet généralement de déloger les particules de poussière déposées sur le capteur et de les chasser de l’appareil photo.
  5. Une fois cette opération terminée, replacez le miroir en position normale à l’aide de votre doigt, jusqu’à ce que vous entendiez un « clic ». Une fois encore, veillez à ne toucher que le cadre du miroir mais, en aucun cas, sa surface.

*Souffleur manuel en caoutchouc : de nombreux constructeurs proposent des souffleurs manuels de prix et de qualité variables. Un souffleur de qualité est pourvu d’un filtre à air remplaçable pour éviter de souffler des particules de poussière supplémentaires dans la chambre de l’appareil photo. Le souffleur en caoutchouc est un accessoire indispensable de l’équipement du photographe. Dans la plupart des cas, il permettra d’obtenir rapidement des résultats satisfaisants.

Remarque : n’utilisez jamais d’air comprimé pour nettoyer le capteur ! Une pression trop élevée risque, en effet, d’occasionner des dégâts. De plus, des petites gouttelettes de liquide agressif peuvent atteindre accidentellement le filtre passe-bas ou le miroir translucide et endommager sérieusement le matériel.

Poussière sur le miroir translucide

Le miroir translucide est un composant très sensible de l’appareil photo.

Le miroir qui équipe cet appareil photo est constitué d’un film translucide. Tout contact risque donc de salir ou de déformer le miroir, d’où une réduction de la qualité de l’image ou des performances de l’appareil photo. Ajoutons encore que le film translucide se raye facilement.

Si de la poussière, de la saleté ou de la graisse est déposée sur le miroir SLT, ne l’enlevez jamais en frottant. L’utilisation de liquides de nettoyage est également à proscrire. Vous risqueriez, en effet, d’endommager le miroir translucide. Les dégâts occasionnés par un contact direct avec le film translucide ne sont pas couverts par la garantie.

Pour veiller à ce que le miroir reste propre et garantir le fonctionnement optimal de l’appareil photo, utilisez régulièrement un souffleur en caoutchouc* afin d’éviter toute accumulation de poussière. Veuillez également nettoyer l’extérieur de la lentille arrière avant de changer l’objectif. Cela s’avère particulièrement utile avant d’utiliser l’appareil photo dans des environnements où le taux d’humidité est élevé ou qui présentent des risques de condensation. Combinée à l’humidité ou à la condensation, la poussière accumulée sur le miroir SLT risque d’adhérer.

*Souffleur manuel en caoutchouc : de nombreux constructeurs proposent des souffleurs manuels de prix et de qualité variables. Un souffleur de qualité est pourvu d’un filtre à air remplaçable pour éviter de souffler des particules de poussière supplémentaires dans la chambre de l’appareil photo. Le souffleur en caoutchouc est un accessoire indispensable de l’équipement du photographe. Dans la plupart des cas, il permettra d’obtenir rapidement des résultats satisfaisants.

Remarque : n’utilisez jamais d’air comprimé ! Une pression trop élevée risque, en effet, d’occasionner des dégâts. De plus, des petites gouttelettes de liquide agressif peuvent atteindre accidentellement le miroir translucide et endommager sérieusement le matériel.

Présence de poussière à l’intérieur de l’objectif

La présence de poussière à l’intérieur de l’objectif est un phénomène normal dont vous ne devez pas vous inquiéter. Contrairement aux particules de poussière sur le capteur, la poussière présente dans l’objectif n’est pas visible sur les images. Par conséquent, si vous constatez la présence de poussière à l’intérieur de l’objectif (plus facile à détecter à l’œil nu que sur le capteur), vous pouvez continuer à prendre des photos en toute sérénité.

Une circulation d’air doit être possible dans l’objectif, étant donné que les lentilles sont constamment en mouvement lorsque vous effectuez une mise au point et/ou un zoom. Si les objectifs étaient scellés, les lentilles n’auraient qu’une infime liberté de mouvement et elles seraient repoussées par la pression de l’air.

Même si l’objectif est neuf, il peut y avoir une faible quantité de poussière à l’intérieur. Il ne s’agit en aucun cas d’un défaut. Bien que les objectifs soient fabriqués avec le plus grand soin dans un environnement très propre, il est impossible de garantir qu’ils sont à 100 % exempts de poussière.

Comment entretenir et nettoyer le boîtier de l’appareil photo et les objectifs ?

Le nettoyage du boîtier de l’appareil photo et des objectifs est une opération essentielle pour garder le matériel en bon état. Cependant, il s’agit également d’une opération délicate. C’est pourquoi, pour conserver un équipement en bon état, il est vivement conseillé de l’entretenir avec soin :

Remettez toujours en place les bouchons d’objectif.
Rangez vos objectifs dans une gaine de protection.
Transportez votre équipement de photographie dans une sacoche adaptée.

Vous trouverez la liste des accessoires ici.

De la condensation peut également apparaître si vous vous trouvez dans un environnement très humide ou en cas de changement brusque de température. Cette condensation peut entraîner l’oxydation de certaines pièces métalliques à l’intérieur du boîtier et entraîner des dysfonctionnements. De plus, des champignons et de la moisissure peuvent se développer et endommager votre matériel. Pour réduire ce type de risque, il est judicieux de placer des sachets de gel de silice dans votre sacoche de transport. Le gel de silice est, en effet, un excellent absorbeur d’humidité.

Lorsque vous utilisez votre équipement, de la poussière ou d’autres particules solides peuvent se loger dans le boîtier de l’appareil photo et sur les objectifs. Des traces de doigt peuvent également apparaître. Voici la marche à suivre pour les enlever sans endommager votre équipement.

  1. Boîtier de l’appareil photo

    Après une journée à la plage, des grains de sable peuvent se loger dans les fentes du boîtier de l’appareil photo. Si vous ne les enlevez pas immédiatement, ils risquent de s’insinuer dans les molettes de réglage, entraînant une usure prématurée et rendant votre appareil inutilisable. Ils risquent également d’abîmer les bagues de mise au point de votre objectif, endommageant sérieusement ce dernier.
    La solution la plus simple pour enlever des particules consiste à brosser l’extérieur du boîtier à l’aide d’une brosse à poils doux. N’appuyez pas trop fort, car vous risqueriez de rayer le boîtier ou l’écran LCD.
    S’il s’avère impossible d’enlever la poussière à l’aide d’une brosse, vous pouvez également utiliser un coton-tige. Une poire soufflante se révèle également efficace pour les endroits difficiles à atteindre.
    Enfin, si le boîtier de l’appareil est souillé par des substances plus difficiles à enlever (de la boue, par exemple), un chiffon microfibre (que vous pouvez vous procurer chez un opticien) légèrement imbibé d’eau fera parfaitement l’affaire. Ce type de chiffon est conseillé car il ne risque pas de rayer l’écran LCD.
    N’utilisez pas de produits chimiques tels que des solvants, du benzène, de l’alcool, des lingettes nettoyantes jetables, etc.

  2. Objectifs

    Les objectifs doivent être traités avec un soin tout particulier. Le verre utilisé pour leur fabrication est très fragile et se raye très facilement. Le nettoyage de l’objectif ne doit intervenir qu’en dernier recours. En effet, la surface optique est affectée à chaque nettoyage. Il reste toujours des marques, même si elles ne sont pas visibles immédiatement à l’œil nu. Un objectif légèrement poussiéreux est préférable à un objectif rayé !
    Nous estimons que le nettoyage est essentiel si vous constatez la présence de traces de doigts qui, de par leur nature huileuse et acide, peuvent endommager le revêtement antireflet de l’objectif. Les gouttelettes d’eau séchées et les embruns contiennent des cristaux de sel qui peuvent également endommager le verre et qui, par conséquent, doivent être enlevés.
Enlèvement de la poussière et des microparticules

Utilisez tout d’abord un souffleur en caoutchouc pour enlever la plus grande partie de la poussière. Ne soufflez jamais avec votre bouche ! Vous risqueriez de projeter des particules de salive sur l’objectif, laissant ainsi des traces difficiles à enlever.

Utilisez ensuite une brosse à poils doux pour enlever la poussière de l’objectif. Ne touchez pas les poils de la brosse avec vos doigts, au risque de les rendre huileux et de laisser des traces sur l’objectif. N’appuyez pas trop fort ! Après une journée à la plage, des microparticules de quartz ou de silice, par exemple, peuvent se déposer sur le verre de l’objectif. Dans ce cas, vous risquez de rayer la surface optique en procédant à un nettoyage incorrect.

Nettoyage des traces de doigts et des taches huileuses

En règle générale, évitez de toucher le verre avec les doigts. Si des traces de doigts sont présentes sur le verre, n’utilisez jamais un vêtement ou un chiffon pour les enlever. Les fibres sont trop grossières et risquent de rayer le verre.

Utilisez un chiffon microfibre et rangez-le dans un sac ou dans votre sacoche de transport pour éviter qu’il ne devienne poussiéreux.
Si l’utilisation d’un liquide s’avère nécessaire pour enlever des traces huileuses, n’utilisez pas d’eau du robinet, car les sels qu’elle contient risquent de rayer le verre.
Au lieu de cela, humidifiez un chiffon microfibre avec de l’eau désionisée et, sans frotter, tamponnez délicatement la surface.